AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 wrong place, wrong time ♣ Liberty&Lux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Points Concours Points Concours : 1
Fan Clubs : un fan club est un groupe, informel ou organisé en association, de fans, autrement dit de personnes partageant une admiration, voire une adulation commune.







Diplôme : Maîtrise des Compétences Avancées
Filière : Haute Magie, option Psychomancie
Âge du perso : 21 ans
Messages : 411
Gallions : 140
bitches never die
i’ll kick your muggle assbitches never die i’ll kick your muggle ass
MessageSujet: wrong place, wrong time ♣ Liberty&Lux   Sam 2 Mar - 10:49



Il y a des gens comme ça, que l’on voit pour la première fois et que l’on sait déjà qu’on ne va pas supporter. C’était le cas de Lux pour une nouvelle arrivante à Malwen : Liberty Wisney. La première fois que Lux l’avait croisée, elle faisait un scandale à la cafétéria car ils n’avaient pas de yaourts à la fraise. Lux avait un instant bloqué sur cette scène des plus étranges. Comment, une adolescente de dix-huit ans pouvait avoir si peu de jugeote qu’il lui semblait normal de hurler contre un pauvre serveur qui n’avait pas de yaourt à la fraise à lui proposer ? Comment pouvait-elle avoir de si piètres demandes ? Parce qu’à un moment il faut grandir, non seulement physiquement, mais aussi psychologiquement. Le monde n’est pas une grande île paradisiaque sur laquelle le seul but serait de se repaître de yaourts… L’université était non seulement pour évoluer en magie. Mais également pour trouver un but, pour atteindre un idéal. Ici, on avait non seulement le droit de croire en l’impossible, mais aussi de le réaliser. Les possibilités étaient infinies. Comment quelqu’un ne pouvait-il pas comprendre cela ? Comment pouvait-on encore s’attarder à des besoins si primitifs qu’étaient de savoir le goût des fucking yaourts ?

Une insupportable petite gamine gâtée et mal élevée. Voilà ce qu’était Liberty. Et pourtant. Lux en connaissait un rayon sur les enfants gâtés. Si l’incident de la cafétéria avait été un fait isolé, Lux aurait probablement simplement évité Liberty dans la futur, mais ce ne fut pas le cas et les caprices de la nouvelle Cohary étaient encore venus assombrir son quotidien. L’enfant ne savait pas parler, elle hurlait. Et elle se plaignait presque autant qu’elle mangeait, c’est-à-dire littéralement sans arrêt ! Alors Lux avait décidé qu’aucune entente pacifique n’était possible avec cette personne mais n’était pas vraiment pour les affrontements directs alors elle avait décidé qu’elle ferait de la vie sur terre de Liberty, un véritable enfer. Ni plus ni moins. Elle n’avait pas encore eu le temps de mettre au point un plan machiavélique, mais elle savait déjà que si elle croisait Liberty, cette dernière ne s’en sortirait pas indemne. Ce matin de septembre, Lux s’était réveillé de mauvaise humeur, et alors que rien ne semblait pouvoir empirer la situation, la jeune fille aperçut au loin dans un couloir du premier étage, une chevelure brun-roux qu’elle pensait reconnaitre. Ce n’était pas du tout la direction dans laquelle elle devait aller, mais hors de question de laisser cette gamine impunie de son infamie. Lux emboita le pas à Liberty et la suivit dans un couloir qui partait vers la gauche.

Lux était à présent quelques mètres derrière la jeune Cohary. Lux leva la tête, encore deux ou trois pas, et Liberty allait passer au niveau d’une poutre transversale au plafond. Il était temps pour Lux d’agir. Elle sortit sa baguette, et avec un très simple aguamenti informulé, Liberty se retrouve soudainement mouillée de la tête aux pieds. Lux se retint de rire, rangea sa baguette en vitesse et pressa le pas pour rejoindre la jeune victime de sa mauvaise blague. Lux devait couvrir ses arrières. « Oh non, non, non ! » Avec un air entre la pitié et e désolément qu’elle maîtrisait à la perfection, Lux se plaça devant Liberty et attrapa doucement ses épaules. « Ma pauvre enfant… Tu es nouvelle pas vrai ? » Lux connaissait la réponse, mais plus elle avait l’air de rencontrer la jeune fille pour la première fois, et plus les soupçons sur elle allait être évités. Lux entraina doucement Liberty pour la faire se retourner et la fit regarder en l’air en lui indiquant le plafond du doigt. « Tu vois cette poutre ? C’est l’endroit préféré des élèves de CBU pour fixer des Bombao à retardement. » Lux avait pris soin de choisir un article qu’on trouvait dans le magasin de farces et attrapes de Malwen’s Village pour que son histoire soit d’autant plus plausible. Aucun élève de CBU n’avait le temps, ou même l’envie, de fixer des Bombao aux poutres des couloirs, mais cela, Liberty ne pouvait pas le deviner. Lux ajouta à l’adresse de la jeune fille qu’elle devait toujours faire attention avant de passer à cet endroit. Dans le rôle de l’ange gardien, elle était parfaite.

« Je vais arranger cela. » Lux sortit sa baguette et sécha les vêtements trempés de le jeune Cohary. En une seconde, tout était à nouveau comme avant, seuls ses cheveux étaient encore mouillés. Hors de question que la plaisanterie s’arrête là. D’un nouveau coup de baguette, Lux s’occupa également des cheveux de Liberty. Elle avait pris grand soin des de pas contrôler le sortilège et les longs cheveux de Liberty se retrouvèrent littéralement dressés sur le haut le son crâne. Mais ce n’était pas tout, et Lux avait gardé le meilleur pour la fin… Elle plissa les sourcils et fixa un instant Liberty. Se mordant la lèvre inférieure, Lux fit semblant de douter en demandant : « Tes cheveux ? N’étaient-ils pas auburn ? Parce que là, ils sont… Verts. »


_________________