AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yun Hui Park • « From A to Z. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 1
Gallions : 10
MessageSujet: Yun Hui Park • « From A to Z. »   Ven 1 Mar - 16:45

PARK YUN HUI

C’est ça qui est génial dans l’univers ; son côté imprévisible.


Dossier de Malwen

Ҩ Maison : Nasteen.
Ҩ Filière/Diplôme demandée : CBU, Médicomagie.
Ҩ Âge & Date de Naissance : 20 ans ; 17 juillet 2000.

Ҩ Dans quelle école de sorcellerie étiez-vous ? Dans l'école japonaise, nommée Mahoutokoro. Yun Hui s'est ensuite rendue aux States, pour se rapprocher de ses origines occidentales, tout en poursuivant ses études.


Inventaire du Sorcier

Ҩ Baguette Magique : D'une longueur de vingt-sept virgule trois centimètres, en bois de cerisier, contenant en son cœur un ventricule de dragon, rigide.
Ҩ Animal de compagnie : Une pie, dont elle n'a pas donné de nom vraiment. Elle l'appelle juste « La Pie ».
Ҩ Balai : Flèche d'argent.


Questions Magiques

Ҩ Patronus : Un panda roux.
Ҩ Parfum de l’Amortentia : Barbapapa, cigarette, grenadine.
Ҩ Miroir du Risèd : Elle-même, sur le dos d'un Dragon, planant au-dessus des nuages.


Descriptions

Ҩ Description physique :

Yun Hui est une demoiselle aux origines multiples : elle est à moitié coréenne et à moitié anglaise, ce qui fait d'elle un mélange de deux cultures, aussi bien opposées que complémentaires. De sa mère coréenne, elle tient sa longue chevelure noire, ses yeux couleur ambre en amande, son nez un peu retroussé, et ses lèvres nacrées. Cependant, elle tient de son père, cet anglais typique, la carrure : une taille élancée, fine, plutôt grande pour une demoiselle.

D'un point de vue vestimentaire, c'est une fille qui ne sait pas vraiment s'habiller. Elle privilégie le confortable au beau, et du coup, en hiver, vous pouvez la voir avec trois couches de vêtements motifs fleurs de mamie, carreaux, et imprimé, tout cela ensemble. Elle est assez passe-partout, et il arrive même souvent que les gens ne la remarquent pas vraiment.

Ҩ Caractère et psychologie :

Yun Hui est une demoiselle énergique, et dynamique. Elle est capable de se tuer à la tâche pendant plusieurs heures, sans regarder le temps passer, pour obtenir quelque chose qui lui plait. Elle se lève de bonne heure, et on peut même la qualifier de légèrement hyperactive. Sinon, c'est une demoiselle, naïve, même si les apparences ont l'air de lui conférer le visage de « la fille froide et manipulatrice ». On peut même la qualifier aisément de simplette. Elle aime les mêmes choses que tout le monde, et elle ne s'est jamais vraiment montrée originale, ni dans ses paroles ou ses actes.

Elle endosse facilement le rôle de la gentille cruche, qui pense que personne n'est méchant dans ce monde. Et quand elle se rend compte que c'est faux, elle entre dans une phase de déni, car elle n'est pas rancunière, et se montre même excessivement généreuse, alors que certains ne font que profiter d'elle. C'est le stéréotype de la fille qui pleure devant les films à l'eau de rose, qui rêve d'avoir son diplôme, de rencontrer le sorcier charmant sur son beau balais blanc, et d'avoir des enfants.

Elle n'est pas vraiment timide, et arrive même à se faire des amis assez vite, même s'ils sont méchants et égoïstes, elle continuera étrangement à trainer avec eux. Elle est heureuse d'appartenir au monde de la magie, même si au fond, c'était un peu comme si c'était une fatalité pour elle. Que les fées, les trolls et les vilaines sorcières existent. Parce que personne ne serait assez tordu pour imaginer de pareilles choses, s'il ne s'inspirait pas au moins de choses réelles.

Ҩ Aptitude particulière : Ses matières de prédilection sont la métamorphose, et le soin aux créatures magiques.


Histoire & Anecdotes


Yun Hui est née à Séoul, la capitale coréenne. Son père était un londonien, sorcier, élève à Poudlard, puis créateur de potions. Il rencontra la mère de Yun Hui, pendant un voyage en Asie, où il cherchait de nouvelles plantes pour ses potions. Ils tombèrent amoureux, et entamèrent une relation. Cependant, le père de Yun Hui ne confia jamais à sa compagne qu'il était un sorcier, et n'expliquait donc jamais pourquoi il devait partir des semaines sans donner des nouvelles. C'est ce qui mit fin à leur couple. Cependant, quelques semaines plus tard, la mère de Yun Hui apprit qu'elle était enceinte.

Yun Hui fut élevée dans la modèle coréen, c'est-à-dire de la jeune fille qui suit ce que ses parents lui disent de faire, d'être polie, et serviable. Cependant, sa mère était assez ouverte d'esprit, et elle ne lui refusa jamais vraiment de faire ce qu'elle voulait, tant que ce n'était pas dégradant.

Quand elle eut onze ans, elle reçut une lettre provenant de l'école de magie japonaise, Mahoutokoro, qui accueillait la majorité des élèves venant d'Asie. Elle obtint sa baguette, puis débuta les cours. Elle devint amie avec un autre coréen, à peine quelques jours après leur entrée à l'école. Ils aimaient les mêmes choses, et ils formèrent un peu le duo inséparables, meilleurs amis pour toujours, et bla bla bla. Sauf que très vite, Yun Hui développa de véritables sentiments pour le garçon, Tae Seon. Cependant, elle ne lui avoua jamais.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤

- cette histoire contient des passages interdit au plus de dix-huit ans, qui sont beaucoup trop réalistes, et savent très bien qu'Ariel n'est pas une sirène, mais une marque de Lessive. l'auteure se décharge de tout saignement de nez ou de crises de rage compulsive suite à cette histoire qui se veut volontairement gnan-gnan. merci à vous. -


Yun Hui a 16 ans, au moment où l'histoire commence vraiment. Elle vient d'entrer en 6ème année d'étude à Mahoutokoro. Elle espère obtenir une mention à ses ASPIC, pour pouvoir intégrer une université de magie. Elle est amie avec Tae Seon, et éprouve toujours les mêmes sentiments pour lui. Alors qu'elle quittait la bibliothèque, serrant ses livres contre elle, elle rêvait à de quelle façon elle pourrait offrir la bague pour homme qu'elle avait déniché. Elle, qui n'avait jamais eu que des béguins à sens unique, qui a 16 ans n'avait jamais embrassé un seul garçon. On pouvait faire difficilement pire que miss Yun Hui Park. De plus, cette fameuse bague était gravé du mot « love », identique à celui inscrit sur sa propre bague. Oui, romantique comme elle était, elle n'avait pas pu s'empêcher de prendre la même bague pour elle-même, et la portait déjà. Quand son épaule percuta quelque chose.

« HEYYY ! »
Sans s'en rendre compte, le choc avait été si violent qu'elle s'était écroulée sur le sol, et que les livres pleuvaient au dessus de sa tête, et celle de la chose qui venait de crier. Elle releva la tête, aperçut un jeune homme, qui était en train de se masser le crâne. Il lui jeta un regard furibond.
« Tu n'es pas capable de regarder où tu mets tes pieds ? »
« Pardon, je... »
« C'est bon. Dégage juste de mon chemin.»
Elle fit la moue. De quel droit ce mec la traitait de cette façon ? Elle ramassa ses bouquins, irritée que ce sale type ne l'aide même pas à ramasser ses affaires, tandis qu'il se barrait sans lui jeter un seul regard. Mais parmi les affaires qu'elle ramassa, elle trouva un élastique rose fluo, décoré de fils dorés. Voilà. C'était fini. Elle tendit la main vers l'élastique, alors que sa conscience lui criait « Non, Yun Hui, ce n'est pas à toi. Donc, ça doit appartenir à ce type. » et en même temps « mais ça se trouve, ça compte pour lui, et s'il ne le récupère pas, il sera triste. » En se mordant l'intérieur de la joue droite, elle attrapa l'élastique et le fourra dans sa poche, se sentant d'un seul coup comme une kleptomane, ayant volé la banque de Gringotts. Elle rejoignit Tae Seon, dans la salle commune de sa maison. Il était plongé dans un livre, il leva le visage vers elle, et fronça les sourcils.

« Yun Hui. Tu vas bien ? »
« Hmm, oui. » Elle s'affala dans le canapé à côté de lui, et posa sa tête contre l'épaule du garçon.
« Tu mens mal. »
« Je n'ai pas envie d'en parler. »

Deux jours plus tard, elle repéra le garçon qui avait perdu l'élastique. Elle le scruta toute la journée, se demandant s'il allait encore l'envoyer balader, comme il l'avait fait la dernière fois, en la prenant pour un vulgaire tapis sur lequel il avait glissé. Et quand il se retrouva tout seul, elle en profita pour passer à l'attaque, chargée à bloc.

« Tiens, tu as laissé tomber ça. » Elle lui tendit l'élastique rose fluo, se sentant tout de suite mieux, comme si elle allait remplir sa bonne action quotidienne.
« Que.. ! » Il regarda à droite. Il regarda à gauche. Mais personne n'étaient en train de les observer. Il attrapa le poignet de la jeune fille et l'entraina dans un couloir vide. « Où est-ce que tu as trouvé ça ?! » Il agitait l'élastique.
« Je. Je. Je. Je. Par terre. Hier. Quand nous nous sommes percutés. Et. je. je. Je me suis dit que ta petite am.. »
« Si tu le dis à qui que ce soit, je... » Il serra les dents et sa mâchoire se contracta. Yun Hui écarquillait les yeux. Révélation.
« Ne me dis pas que. C'est. A t... » Il plaqua la paume de sa main sur la bouche de la jeune fille, qui était partagée entre l'hilarité et la peur. Puis, il se recula, et tourna les talons.

Elle n'avait pas vraiment fait attention la première fois, mais c'était un grand brun aux cheveux mi-long attachés par une petite queue de cheval, au regard hautain, et une démarche pleine de confiance. Elle l'imaginait, en train de mettre son chouchou préféré, rose fushia, et elle ne put réprimer un rire nerveux.

Quelques jours plus tard, elle le revit. Ils avaient le cours de botanique en commun. Il lui lançait des regards de « Haine profonde mêlés de Dégoût », tout en tentant de garder son air cool. Le professeur forma les duo, et par malheur, les deux se retrouvèrent ensemble. (c'est cliché mais c'est gratuit.)

« Tu sais quel est le surnom que les gens me donnent ? » Il arqua un sourcil.
« Hmm. L'enfoiré ? » Il soupira, agacé, et regarda ses mains pleines de terre. « 3 secondes. » Il pivota la tête vers la demoiselle. « Parce que je séduis toutes les filles en trois secondes. »
« Oh. Enfin, une chose est sûre. Je ne tomberai jamais amoureuse de toi. » Il sourit et se pencha vers le visage de Yun Hui, et planta son regard dans celui de la jeune fille. « Pourtant, c'est différent avec toi. » Yun Hui ne bougea pas d'un seul centimètre. « Il y a quelque chose chez toi. Je n'avais encore jamais ressenti cela. » Il se pencha encore un peu plus. « Une seconde. Deux secondes. Trois secondes. » Elle le regardait, sans réagir. Il se recula, avec une mine déconfite. « T'es sûre d'être une fille ? » Elle battit des cils. « C'était quoi ça ? » Il laissa échapper un petit rire. « La phrase clé, c'est de dire "je n'avais jamais ressenti cela". Pourquoi les filles tiennent tant à être les premières ? » Yun Hui replongea les mains dans la terre, et recouvrit les racines de la pante. « Ma mère n'a jamais oublié son premier amour. Et elle me dit que le souvenir qu'elle a de lui, la rend très heureuse. C'est un amour comme celui-ci que je veux vivre. » Elle posa sa tête sur l'épaule du garçon, et chercha ses yeux. « Une seconde. Deux secondes. Trois secondes. » Puis, elle sourit. « Comme ça ? » Il avait un regard déboussolé, perdu. « Qu'est ce qui ne va pas ? Ce n'était pas bien ? » Il regardait Yun Hui, et d'une voix étranglée. « Je n'avais encore jamais ressenti ça. » Puis, très vite. « Tu as oublié cette partie-là. »

Le professeur annonça la fin du cours, et chacun rangea ses affaires. Yun Hui admira son travail, attrapa son sac, pour jeter la bandoulière au dessus de son épaule. Puis, elle se dirigea vers l'extérieur de la serre. Le garçon lui attrapa le bras, et au même moment, Tae Seon apparaissait et attrapait l'autre bras de la demoiselle, qui se retrouva coincée entre les deux garçons.

« C'est qui ? »« C'est qui ? » Elle pivota la tête vers chacun des garçon, prise en sandwich. « Lâche-la. »« Lâche-la. » Bien, la situation s'annonçait compliquée s'ils parlaient en même temps. Elle se dandina sur place, gênée et tourna sa tête vers Tae Seon. « Personne. Allons-y. » Et elle entraina le garçon vers la salle commune, tandis qu'il fusillait l'autre du regard.

Plusieurs semaines plus tard, elle se rendit à la bibliothèque. Elle n'avait pas revu le garçon à l'élastique fluo, et à vrai dire, elle ne pensait pas vraiment à lui, vu qu'elle n'avait d'yeux que pour son précieux Tae Seon. Elle se cala dans un coin qu'elle aimait bien. Quand des chuchotements attirèrent son attention.

« Tae Seon est vraiment doué au Quidditch. » « Oui, c'est vrai, et puis il est vraiment beau. J'espère qu'il sera élu préfet en chef l'année prochaine. » Des rires complices. « Ne bave pas trop dessus, il est déjà pris. » « Tu parles de la petite brune, avec qui il traine toujours ? Yun Hui ? » « Non non. Pas Yun Hui. Il a déjà une petite amie. » « Oh, pauvre Yun Hui. Elle a l'air de tellement l'aimer... »

Écœurée, Yun Hui abandonna son bouquin, et s'enfuit de la bibliothèque. En passant dans les couloirs, elle croisa Tae Seon, mais ne put réprimer un sanglot quand elle l'aperçut, et tourna les talons, en courant. Pourquoi est-ce qu'il lui avait caché pendant toutes ces années ? Alors qu'ils étaient les meilleurs amis du monde. Elle se laissa choir dans l'herbe, derrière le noisetier de la cour intérieure, le dos calé contre l'écorce. Elle sentit la présence de Tae Seon qui s'asseyait à quelques centimètres, mais elle ne leva pas les yeux.

« Je n'aurai qu'une question à te poser. » Elle laissa passer un silence. « Est-ce que tu as vraiment... une petite amie ? »
« Ce n'est pas ma petite amie. Mes parents l'ont choisie pour être ma fiancée. » Elle posa sa main sur sa tête, avec un sourire forcé. « Comment j'ai pu être aussi bête ? » Il tendit sa main vers son bras, avec un regard désolé. Mais elle s'éloigna, le dévisageant. « Ne sois pas gentil avec moi. Ou je finirai par te détester. » Il baissa les yeux, et Yun Hui sentit les larmes monter, elle renifla. « Tu me plaisais beaucoup. Depuis longtemps. Je sais que tu ne me voyais que comme ta petite sœur. Mais malgré tout... » Elle regarda ses pieds, alors qu'une première goutte salée coulait sur sa joue.
« Tu te trompes. »
« Ce n'est pas grave. Je ne pourrais peut-être pas te laisser partir tout de suite. Mais ne t'inquiète pas pour moi. Parce que je vais bien. » Elle renifla encore, ne pouvant s'empêcher de sangloter. « Tout va bien... Tout ira bien. » Elle leva les yeux vers le ciel, tout en s'essuyant les joues avec le revers de sa main. « Je ne sais pas ce que j'ai. Je ferais mieux d'y aller, à plus tard. »

Elle se leva, et courut sans se retourner vers les serres. Elle laissa passer sa colère, sa tristesse, sa haine. Puis, quand elle se sentit mieux, elle souffla un grand coup, et retrouva le sourire.

Plusieurs jours plus tard, elle se retrouva de nouveau en Botanique, avec le garçon, dont vous noterez qu'elle ne lui avait toujours pas demandé son nom. Ils ne s'échangèrent pas un mot, ni un regard. L'ambiance était glacée, et ce, parce que Yun Hui avait choisi Tae Seon, la dernière fois. Ce même mec, qui l'avait largué. Lorsque le professeur annonça la fin du cours, elle se dirigea vers la sortie et attendit. La pluie tombait, et elle n'avait rien pour se protéger, et encore moins l'intention de courir jusqu'à un abri. Et le pire, fut quand elle se rendit compte qu'il y avait un deuxième élève dans sa situation. Vous avez deviné qui.

Elle tourna la tête vers lui. « Tu vas m'ignorer longtemps ? » Il la dévisagea. « C'est fini. Et quand je dis que c'est fini, c'est fini. » Elle gonfla ses joues, désabusée. « J'ai compris. » Il soupira, la considérant comme si c'était la chose la plus inutile sur cette planète. « Donc, finissons-en là... » Elle regarda la pluie, en se disant que c'était vraiment un sale type. Il faisait semblant d'être cool, mais il était juste égoïste, hautain, capricieux, « et reprenons tout à zéro. » Elle le regarda, stupéfaite. « Et si tu me détestais vraiment, tu serais déjà partie, en courant. Donc, c'est que tu ne voulais pas qu'on en reste là, non plus. » Elle le fusilla du regard. « Qu-qu-quoi ?! » Il se mit à sourire. « C'est vrai. Où rencontreras-tu quelqu'un comme moi ? Tu ne voulais pas me laisser partir. » Il bomba le torse, pendant que Yun Hui frappait du pied, à côté. Elle souleva son sac au dessus de sa tête. « Je ne sais pas pourquoi je m'embête. » Elle fit un pas vers le bâtiment, mais il attrapa son bras. « Je serai gentil avec toi. » Elle lui fit une grimace et lui écrasa la pied, avant de s'enfuir en courant. Il la pourchassa, ignorant la pluie qui fouettait son visage, et quand ils furent à l'intérieur, il observa son uniforme trempé. « T'es vraiment une gamine. » Elle éclata de rire. « Enfin. Viens à la fête de Noël, avec moi. Il y aura de l'alcool, ce sera sympa. » Elle fronça un sourcil. « D'accord, je vais y réfléchir... » « Joon. » Elle hocha la tête. « Yun Hui. »

¤ ¤ ¤ ¤ ¤

uc.




Toi. Oui, toi !

Ҩ Pseudo/âge : Chips.
Ҩ Double-compte ? Nope.
Ҩ Avis/remarque : OOOH. ♥ J'AIME. VOUS. MOI. DANS UN LIT.
Ҩ Comment as-tu découvert le forum ? Top-sites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points Concours Points Concours : 5
Fan Clubs : Un fan club est un groupe, informel ou organisé en association, de fans, autrement dit de personnes partageant une admiration, voire une adulation commune.






Diplôme : Tous en poche
Filière : Sorcellerie
Âge du perso : 31 ans
Fonction : Directeur de Malwen
Messages : 330
Gallions : 124
J'SUIS LE DIRECTEUR, ok ?
MessageSujet: Re: Yun Hui Park • « From A to Z. »   Sam 13 Avr - 15:17

Bonjour.

Des nouvelles de ta fiche ? :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malwen.forumactif.org
avatar
Points Concours Points Concours : 1
Fan Clubs : un fan club est un groupe, informel ou organisé en association, de fans, autrement dit de personnes partageant une admiration, voire une adulation commune.







Diplôme : Maîtrise des Compétences Avancées
Filière : Haute Magie, option Psychomancie
Âge du perso : 21 ans
Messages : 411
Gallions : 140
bitches never die
i’ll kick your muggle assbitches never die i’ll kick your muggle ass
MessageSujet: Re: Yun Hui Park • « From A to Z. »   Mer 29 Mai - 17:27

J'archive !

_________________