AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 & It's The Come Back [Lux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Âge du perso : 40 ans
Fonction : Professeur, spécialité Haute Magie
Messages : 72
Gallions : 25
J'SUIS PROFESSEUR, ok ?
MessageSujet: & It's The Come Back [Lux]   Ven 1 Mar - 13:30


& It's The Come Back

L'université Magique Malwen. Aujourd'hui plus que tous les autres jours, il se sentait comme chez lui dans cet établissement qu'il avait déjà arpenté en tant qu'élève et qui aujourd'hui était professeur. Certains de ses collègues les plus âgés avaient même enseignés à Jarvan et aujourd'hui il se tenait à côté d'eux en toute égalité. Souvent ils discutaient de sa tendre jeunesse ici ou il avait apprit à vivre et était devenu un élève plus que doué et un joyeux lurons également. Il avait réussit à concilier les deux et avait même trouvé sa femme... mais sur ce dernier point, pas grand monde n'osait aborder le sujet, même après une dizaine d'année. La douleur était toujours aussi présente même si aujourd'hui il arrivait à vivre avec. Certains auraient dit que ce serait du masochisme pour lui de revenir dans un tel endroit, mais c'était plutôt le contraire. Ça lui faisait du bien de se souvenir des endroits ou il avait passait de merveilleux moments. C'était une sorte de thérapie pour lui et de toute manière, il ne désirait plus partir, ne plus rentrer chez sa famille qu'il avait délaissé depuis des années déjà. Il comprenait l'importance d'avoir un foyer avec des membres du même sang que lui qui l'attendent, mais pas eux. Ils l'avaient envoyé dans une école extrêmement rude pour en fait un homme et ils avaient eu des idées toutes tracées sur sa futur vie. Chose qu'il n'avait pas accepté et ce fut pour cela qu'il s’exila aux États-Unis et à Malwen.

Actuellement en pleine réunion avec les différents professeurs et autres membres du personnel, ils discutaient de bien des choses sur cette nouvelle rentrée. Il y avait tant de choses à faire, tout n'était pas préparé et pourtant les élèves étaient déjà la. Jarvan n'avait pas à se plaindre, de toute manière il ne suivait pas vraiment les indications du ministère de la Magie sur comment et quoi enseigner à ses élèves. Et délaissait complètement ou presque le côté théorique, préférant largement le pratique pour se faire une petite idée de ses élèves. Ainsi, il peut voir avec eux pour mieux les aiguiller pour leurs projets futurs et donner les meilleurs conseils possibles... sans oublier de les charrier bien évidement. Que serait le poste de professeur s'il ne pouvait pas abuser de son pouvoir sans avoir peur des conséquences hein ? Ah... Il avait ses petits préférés, ses chouchoux qu'il martyrise constamment, mais jamais trop non plus, il connaît la limite des gens et n'ira pas plus loin, il n'est pas la pour les rabaisser plus bas que terre. Il en a déjà eu l'expérience lorsqu'il était en Europe et il ne le souhaite à personne. Soupirant sur son siège, il n'aimait pas ce genre de réunion. Il fallait l'avouer, il n'aimait pas rester inactif aussi longtemps et entendre les jérémiades des autres, surtout d'une personne en particulier. Le chef des cuisines ! Apparemment, il y avait eu pas mal de vol dans les cuisines et le principal suspect n'était autre que Jarvan lui même, qui niait tout en bloc et qui ne s'était pas encore fait attraper !

Il est trop fort pour se faire épingler ! Finalement, après plusieurs heures, ils furent libérés et le professeur aux cheveux pourpres fut le premier à sortir. Il n'avait presque pas parlé et le directeur savait que s'il avait un problème, il viendrait directement en référait à lui et n'avait pas besoin de passer par ce genre de réunion. N'ayant pas fumé depuis plusieurs heures pour faire plaisir aux autres membres du personnel – sacrés lèches culs - et sous ordre direct du Directeur il n'en avait pas grillé une et on ne lui avait pas accordé une seule pause. Grincheux et en manque, il se dirigea directement vers la terrasse qui surplombait le parc et mit une clope au bec avec d'attraper le briquer qui pendait à son cou. C'était un vieux cadeau de sa femme, un objet moldu qui fournissait une petite flamme pour allumer les cigarettes. Rares étaient les sorciers qui fumaient les cigarettes, le monde magique préférant les pipes. Personnellement, Jarvan avait un point de vu différent. La clope d'accord, mais la pipe au lit sous les draps. - Comprendra qui pourra – Revivant enfin, il se délecta de ce délicieux poison et ferma les yeux, profitant du calme relatif qu'il y avait ici. Quelques élèves étaient en train de boire et manger en terrasse, profitant du soleil d'été encore bien présent. Avec sa robe de sorcier noir plus que légère, il ne ressentait pas autant la chaleur, mais il devait avouer qu'il aurait apprécié d'être moins... habillé.

Une fois sa clope terminée, il alla se commander un verre d'alcool plus connu sous le nom de Rhum. Il devait avouer que les moldu faisaient de l’excellent alcool pour bousiller l'esprit de son peuple. Jarvan lui même n'en prenait que très peu et avait bataillé avec le directeur pour qu'il y ai toujours ce genre d'alcool dans l'établissement – pour lui surtout - Certes, Malwen était considéré comme une école, mais tous ses membres étant majeurs ou presque, ils n'avaient pas à interdire l'alcool. Prenant son verre, il passa pas dessus la rambarde pour s'y asseoir, les pieds dans le vide, son verre à ses côtés et une clope au bec. Il devait bien l'avouer... Le calme était vraiment reposant. Que demander de mieux ? Passer ce merveilleux moment avec sa femme, mais malheureusement il savait très bien que ça n'arriverait plus jamais et cet instant fut légèrement troublé par cette simple pensée. Secouant la tête, il tenta de laisser s'échapper ces tristes idées et ferma son esprit à toutes sortes de mauvaises choses. Il n'avait vraiment pas besoin de cela ! Du moins, pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points Concours Points Concours : 1
Fan Clubs : un fan club est un groupe, informel ou organisé en association, de fans, autrement dit de personnes partageant une admiration, voire une adulation commune.







Diplôme : Maîtrise des Compétences Avancées
Filière : Haute Magie, option Psychomancie
Âge du perso : 21 ans
Messages : 411
Gallions : 140
bitches never die
i’ll kick your muggle assbitches never die i’ll kick your muggle ass
MessageSujet: Re: & It's The Come Back [Lux]   Ven 1 Mar - 15:22



Lux ne venait que très rarement au cinquième étage. Pour de multiples raisons. La première, même si Lux refusait de se l’avouer, était que la hauteur semblait favoriser l’apparition d’Andy. Elle n’expliquait pas cela, mais son ami avait énormément tendance à débarquer quand Lux prenait de l’altitude. Les toits, les arbres, sur un balai volant, etc. La deuxième était plutôt claire : il n’y avait absolument rien d’intéressant à cet étage, une pauvre salle de réunion ennuyeuse à mourir et quelques salles de classes. La seule chose qui aurait pu présenter un intérêt était le salon de thé. Malheureusement celui-ci était souvent fréquenté par des élèves qui préféraient travailler-là plutôt qu’à la bibliothèque et qui par conséquent demandaient le silence dès que les voix s’élevaient un peu. En début d’année cependant, comme la tendance n’était pas encore trop aux révisions, cet endroit était un peu accessible pour son but principal, y boire un verre, ce qui était appréciable. Enfin la dernière raison, et pas des moindres, était que monter tous ces escaliers l’ennuyait profondément. Du coup, il était presque impossible de croiser Lux à cet endroit. Savoir cela était plutôt pratique si on désirait l’éviter. D’ailleurs, elle soupçonnait son aîné Kirby de s’y réfugier quand ils se croisaient trop souvent à son goût.

Pourtant, contre toute attente et votre plaisir à tous, il s’avère que ce jour-là, Lux était au cinquième étage. Comment s’était-elle retrouvée là ? Elle ne l’expliquait pas. Peut-être avait-elle simplement envie de rejoindre les toits pour passer un peu de temps avec son ami Andy ? Elle savait qu’il serait là. Même si sa présence se faisait rare lorsqu’elle était à Malwen, il était toujours présent dans le manoir de Chamberlain, là-bas, en Angleterre, et quand arrivait la rentrée, il mettait toujours un peu de temps avant de s’effacer de nouveau pour la laisser reprendre sa vie sociale. Lux montait donc à présent les dernières marches qu’il lui restait avant d’arriver au dernier étage du château avec la ferme intention de rejoindre la petite porte en bois qui permettait l’accès aux toits. Pourquoi jeta-t-elle un regard sur sa droite, elle ne saurait l’expliquer. Quoi qu’il en soit, la jeune rouquine aperçut une chevelure caractéristique. Assis sur la rambarde de la terrasse, les jambes dans le vide, Lightshield, le responsable du Club de Duels. Elle ne l’avait encore jamais eu comme professeur étant donné que ses cours avec lui n’allaient commencer que cette année, mais elle s’était déjà débrouillée pour se faire remarquer.

Au début, il fallait l’avouer, elle détestait cette manière qu’il avait de l’appeler Luxure, de lui faire des remarques sur ses cheveux (fuck, avait-il regardé les siens ?) et le pire sans doute, pour une jeune fille aussi orgueilleuse que Lux, était cet air suffisant qu’il avait quand il lui faisait remarquer, de manière totalement inappropriée, le fait que mère nature (cette catin), ne l’avait pas vraiment avantagée au niveau de son torse. D’accord, Lux était plutôt… plate, il fallait l’avouer, et le push-up (superbe invention) n’avantageait que les jeunes filles ayant déjà une base, ce qui n’était pas vraiment le cas de Lux. La jeune Nasteen n’était pas complexée par sa poitrine avant cela, mais qu’un professeur lui fasse la remarque l’avait profondément choquée et l’avait poussé à se poser des questions sur ce corps imparfait. Les années étaient passées et les Duels avaient continué, Lux s’était habituée à ce professeur qu’elle avait fini par apprécier. Elle en était même venue à jouer elle aussi, répondant au comportement de Lightshield. L’homme n’avait pas toujours été clair, mais il n’avait jamais franchi la limite. Lux avait bien compris que ça ne serait jamais le cas, mais elle continuait à jouer sur ce semblant de complicité qu’il avait établi. Voyant qu’il n’était pas du tout gêné quand elle se permettait de lui faire du rentre-dedans, elle avait simplement continué de manière toujours subtile, à la limite. Parce qu’elle y avait pris goût et parce qu’il avait commencé.

Lux hésita un instant à aller rejoindre Lightshied. Sur la gauche, les toits l’attiraient et il fallut à Lux beaucoup de temps avant de se décider. D’un pas assuré, elle tourna finalement vers la droite. Elle commanda un thé vert au comptoir, remercia le serveur d’un sourire dont elle avait le secret et se dirigea vers la terrasse. Elle posa sa tasse à côté du verre de Jarvan et passa également ses jambes par-dessus la rambarde pour s’assoir elle aussi. Elle ne lui avait pas demandé si elle pouvait se joindre à lui, s’il voulait partir, il le ferait. Il devait probablement sortir de la réunion pédagogique de début d’année car il semblait littéralement lessivé et Lux savait à quel point il détestait les réunions. Elle l’avait eu comme responsable du club de Duels pendant trois ans et elle finissait par le connaitre plutôt bien. Du moins professionnellement parlant. Elle était tellement impatiente de commencer ses cours ! Apprendre avait toujours été un véritable plaisir pour la jeune rouquine. La cigarette que Lightshield fumait avec beaucoup de plaisir, corroborait la théorie de la réunion ennuyeuse. « Réunion pédagogique hein ? » Lux grimaça. C’était une question rhétorique, sa manière à elle de lui apporter son soutien, de la seule manière qu’elle pouvait. Avec une familiarité qui aurait pu sembler déplacée, Lux prit le verre de son professeur et versa trois goutes de rhum dans son thé. Juste assez pour le remonter un peu, pas trop quand même, pour que Jarvan ne s’en plaigne pas. « Ça fait du bien de voir que certaines choses ne changent jamais. » Référence au rhum, boisson qu’il buvait très souvent.

_________________